Le Guide Michelin 2022 présente son palmarès de restaurants étoilés

Le Guide Rouge annonce ses étoiles et ses prix spéciaux ce mardi, depuis le théâtre L’Avant-Scène à Cognac. Suivez les résultats.

200 chefs et une centaine de journalistes internationaux sont réunis, ce mardi 22 mars, au théâtre L’Avant-Scène à Cognac (Charente), pour la cérémonie des étoiles Michelin 2022.

Après une bonne vingtaine de minutes de retard, la cérémonie démarre par un long film vantant les paysages et la gastronomie locale. La présentation, comme en 2021, est assurée par la journaliste Sophie Menut Yovanovitch.

Celle-ci commence par un hommage rapide aux victimes de la guerre en Ukraine. Jérôme Sourisseau, président de Grand Cognac, monte ensuite sur la scène décorée de nombreux tonneaux, pour annoncer sa fierté d’accueillir la première cérémonie du Michelin hors de Paris. Puis c’est au tour du président du conseil départemental de la Charente, qui, après des problèmes de micro, tient le même discours, et vante les produits du territoire: huîtres, viande…

«Trop peu de femmes dans la sélection»

Gwendal Poullennec, directeur international des Guides Michelin, fait ensuite son apparition pour lancer les résultats. «Cette année, nous souhaitons mettre particulièrement en lumière les terroirs locaux. Ils contribuent tellement à la reconnaissance mondiale de notre gastronomie.» Le guide 2022 compte 627 étoilés (contre 638 en 2021), dont plus de 500 en régions.

«Je constate que trop peu de femmes font partie de la sélection», souligne encore M. Poullennec, encourageant les maisons à se transformer (plutôt que d’en endosser la responsabilité). Avant d’insister sur l’importance de faire rayonner, au-delà des chefs, tous les métiers de la restauration – salle et sommellerie, donc.

Le premier prix annoncé est donc celui de la sommellerie, remis par Paz Levinson, qui collabore avec Anne-Sophie Pic, à deux lauréats: Cédric Bilien (Moulin de Rosmadec, Pont-Aven) et François Lhermitte (Restaurant Julien Binz, Ammerschwihr). Avant celui de l’accueil et du service, remis par Chantal Wittmann (École Ducasse), une nouvelle fois à deux lauréates: Anne-Charlotte Pérou (Le Manoir de la Régate, Nantes) et Roxane Coulombeau (La Maison dans le Parc, Nancy).

Un territoire en fête

L’événement, qui a lieu pour la première fois en province, est aussi programmé deux mois plus tard qu’à l’accoutumée, afin de prendre en compte le lent redémarrage des tables post-Covid.

Tous les hôtels de Cognac ont été réservés, soit environ 600 lits, rapporte notre envoyé spécial sur place, qui constate un énorme engouement du personnel, fier de recevoir le Guide Michelin. Beaucoup de chefs sont arrivés déjà depuis hier, et certains resteront aussi demain. Le mercredi est justement jour de marché à Cognac: les producteurs font un énorme effort pour ne mettre que du beau à l’étalage !

Devant le théâtre municipal où a lieu la cérémonie, plein de badauds avec leurs portables s’étaient déplacés pour photographier les « Top Chefs» et autres stars des casseroles.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes