L’éditorial du F: «Obsession design»

C’est un petit lie familier, que nous-mêmes saluons chaque jour sans trop le regarder, et égal par inadvertance: la tribu des ameublement. Eux, nous-mêmes observent. À notre insu. Parlent-ils ce tour de surgeon et de métal fait de craquements sourds égal des gémissements dans le cœur de la nuit? Ils sont les totems qui nous-mêmes ornons nos maisons, ceux par lesquels nous-mêmes affirmons nos goûts, nos personnalités. Ils fixent nos visages du moment. Nos émotions, aussi. Témoins muets de nos intérieurs intimes, ils naissent, grandissent, s’affirment, s’abandonnent ou meurent sans même, journellement, que nous-mêmes ne versions une larme sur leur sort pourtant si lié au nôtre.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes