les clés pour comprendre la flambée du Covid-19

DÉCRYPTAGE – Le bilan total des morts oscille entre 227.000 et 400.000, selon les estimations, faisant de la Russie le pays le plus endeuillé d’Europe.

1. La vaccination en échec

Alors que la Russie dispose de plusieurs vaccins de fabrication nationale, comme le Spoutnik V, qui n’a toutefois pas été encore homologué par l’Union européenne (UE) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en dépit d’études indépendantes prouvant son efficacité, la population russe reste peu vaccinée contre le virus de la Covid-19. Selon le site spécialisé Gogov, qui établit un bilan quotidien, moins du tiers des quelque 144 millions de Russes auraient effectué un schéma vaccinal complet, soit à peine 32% de la population.

Encore plus inquiétant: d’après plusieurs sondages indépendants, plus de la moitié des Russes n’ont absolument pas l’intention de se faire vacciner. «Nous sommes dans une situation pire que toute une série de pays européens en ce qui concerne la vaccination, a reconnu, face à la presse russe, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Ainsi, mathématiquement, avec l’essor de variants plus agressifs, plus de gens tombent malades, c’est la réalité du moment. Le problème

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes