Les échasseurs namurois, c’est du patrimoine… mondial! (Vidéo) (Namur)

Un moment attendu depuis des années: le splendide folklore des échasses namuroises est reconnu par l’Unesco.

ÉdA – Florent Marot

L’Unesco vient de communiquer sa décision: les joutes d’échasses namuroises sont reconnues patrimoine mondial immatériel de l’humanité.

Celui qui vient de pousser la porte de la salle des conférences du palais provincial de Namur pourrait croire que les échasseurs namurois viennent de recevoir une mauvaise nouvelle.

Trois gaillards qui ont les larmes aux yeux, de rouge et de blanc vêtus, parfois la tête entre les mains, sont réconfortés par une dame bienveillante.

L’émotion est forte et la joute aura duré cinq ans. Mais l’Unesco vient pourtant d’inscrire les échasseurs et leur mythique combat sur la liste du patrimoine mondial immatériel de l’Humanité. Rien que ça!

« La Wallonie ne peut présenter un dossier que tous les huit ans. C’est donc très important de ne pas louper le coche », rappelle Véronique Van De Voorde, la présidente de la commission du patrimoine culturel qui a solidement épaulé les Mélans et les Avresses dans leur candidature.

Patrick Dessambre, le président, en visioconférence avec le jury de l’Unesco mais aussi avec le reste des troupes, envoie un joli message à tous ses amis d’échasses. « J’avais dit qu’aujourd’hui vous aviez rendez-vous avec l’Histoire. Aujourd’hui, on en fait partie. »

« C’est fait les gars et on fête ça dimanche! », balance Bertrand Patris, celui qui aura été le « guide de haute montagne » pour faire monter la candidature des échasseurs au sommet.

Frédéric Gilon reste submergé par l’émotion. Mais le petit coup de marteau (ou en tout cas la petite sonnette) du président de la commission de l’Unesco, le Sri Lankais Punchi Nilame Meegaswatte (on ne peut vous informer sur la prononciation exacte de son patronyme) ramène tout le monde à la réalité. L’Unesco a dit oui. Et plus de six cents ans après leurs débuts, les échasseurs namurois entrent encore un peu plus dans l’Histoire. Et cette fois, elle est mondiale et plus seulement namuroise.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes