Les enchères de vin s’emballent

DÉCRYPTAGE – Des collectionneurs qui préfèrent les bourgognes au bordeaux, les prix des cuvées des petits domaines qui s’envolent…Dans ce contexte, la vente annuelle des hospices de Beaune qui a lieu ce dimanche va-t-elle battre tous les records?

Sotheby’s fera résonner le marteau demain lors des 161es ventes des Hospices de Beaune. La maison de vente aux enchères, propriété de l’homme d’affaires Patrick Drahi, succède à Christie’s dont le partenariat avec les Hospices se terminait l’an passé, après une dernière édition chahutée par le Covid. Le passage de relais suffit à créer l’événement. D’autant plus qu’il rime avec une montée en régime de Sotheby’s dans les vignobles français, à un moment où la Bourgogne se hausse du col.

Sotheby’s a promis une meilleure exposition médiatique de la vente des Hospices, la sensibilisation de nouveaux clients, et, cela coule de source, des enchères flamboyantes. «Nous nous intéressons beaucoup à la France. Nous y voyons une opportunité de réaliser plus de ventes. La France pourrait devenir notre deuxième marché, après Hongkong mais devant New York et Londres», explique Jamie Ritchie, le président de Sotheby’s Wine. Nul ne doute des grandes ambitions de l’homme qui a fait de Sotheby’s, dont le siège

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

L’art de vivre et la liberté se nourrissent de votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes