Les États-Unis, pôle d’attraction du design

Après presque deux ans de sommeil, la scène américaine se réveille, en particulier sur la côte est. Passage en revue des grandes tendances.

Nous voulons que New York devienne la première destination en termes de design dans le monde», s’exclame la française Odile Hainaut, fondatrice avec Claire Pijoulat de WantedDesign, le festival de créateurs émergents qui s’est déroulé la semaine dernière. Après la pandémie, WantedDesign a réussi un coup d’éclat en créant un partenariat avec les deux autres salons de la capitale, l’ICFF (The International Contemporary Furniture Fair) et le BDNY (Boutique Design New York).

C’est au Javits Center, au cœur d’Hudson Yards, à Manhattan, que les trois foires se sont retrouvées sous le même toit pour donner rendez-vous aux professionnels américains mais aussi, à la grande surprise des deux Françaises, à une petite poignée d’Européens. Après dix ans d’existence, Odile Hainaut et Claire Pijoulat se sont imposées sur le marché américain, bien différent de celui qu’elles connaissaient en France.

Le duo Bouroullec

Si cette saison illustre, avant tout, le partenariat entre WantedDesign et ICFF, le but pour les deux femmes,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

L’art de vivre et la liberté se nourrissent de votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes