Les fêtes des plantes, toujours plus populaires

ANALYSE – Le succès de ces rassemblements de pépiniéristes, organisés dans des cadres prestigieux, ne se dément pas. Tour d’horizon des dernières tendances et des événements à ne pas manquer.

Le printemps est bien là, et, avec lui, ce sont les premières fêtes des plantes qui ouvrent leurs portes. Quel plus bel écrin que le parc d’une demeure historique pour présenter les nouveautés du jardin? Année après année, ces rendez-vous se multiplient dans toute la France, innovent et accueillent un public de néophytes, plus citadins et plus jeunes, qui viennent glaner des conseils personnalisés. «Ces derniers ont approché la nature pendant le confinement, y voyant là une valeur refuge, synonyme de plaisir et de bien-être», explique Cécile Lapoyade-Deschamps, responsable des Journées des plantes de Chantilly.

«Notre rapport avec la nature a changé. Elle est aujourd’hui le sas de décompression indispensable à nos vies et ne se cantonne plus à être un lieu de promenade. Elle est aussi un lieu de vie associé à de nouvelles pratiques comme la sylvothérapie ou le yoga en forêt», ajoute Gérard Taponat, le maire de Barbizon, qui lance cette année sa première Fête des parcs et jardins. Alors que…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes