Les hospitalisations encore à la hausse, Shanghai sous tension… le point sur le coronavirus

Le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

La situation en France

Le nombre de personnes hospitalisées avec un diagnostic de Covid-19 a encore augmenté lundi, repassant au-dessus de la barre des 24.000 pour la première fois depuis début mars, selon les chiffres publiés par les autorités sanitaires. Avec 2.099 nouvelles admissions, les hôpitaux accueillent désormais 24.205 malades du Covid, contre 22.835 une semaine plus tôt et 20.532 le 26 mars. La tendance est également toujours à la hausse dans les services de soins critiques, avec 171 nouvelles admissions et un total de 1.589 patients soignés en « réa ». Ils étaient 1.562 dimanche, et 1.523 il y a une semaine.

Côté contaminations, la moyenne quotidienne sur sept jours, qui lisse les à-coups statistiques, s’établit à 135.338 lundi, contre 130.014 la veille. Elle était de 138.067 cas une semaine plus tôt. Depuis le début de l’épidémie, il y a plus de deux ans, 143.466 personnes ont été emportées par le virus en France. Le virus du SARS-Cov2 circule encore de façon « soutenue » malgré l’infléchissement de la courbe des contaminations comptabilisées, a observé vendredi Santé publique France, ne pouvant pas affirmer « à ce jour » que le pic du rebond épidémique est passé. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé jeudi que la deuxième dose de rappel de vaccin contre le Covid-19, jusqu’ici réservée aux personnes de 80 ans et plus, allait être ouverte aux 60 ans et plus dont la dernière injection remonte à plus de six mois.

La suite après cette publicité

Shanghai sous tension

Les Etats-Unis ont ordonné aux employés non-essentiels de leur consulat à Shanghai de quitter la ville, sur fond de flambée épidémique et de strictes mesures de confinement dans la métropole, a indiqué mardi l’ambassade américaine. La capitale économique chinoise affronte sa plus forte poussée de cas depuis le début de la pandémie. Les autorités ont confiné la quasi-totalité des 25 millions d’habitants et placent les personnes testées positives dans des centres de quarantaine.

La suite après cette publicité

C’est dans ce contexte que le département d’Etat américain a « ordonné le départ (de son personnel) en raison de l’épidémie de Covid-19 en cours », a affirmé un porte-parole de l’ambassade des Etats-Unis dans un communiqué. Les diplomates américains ont par ailleurs informé les autorités chinoises « de leurs préoccupations concernant la sécurité et le bien-être des citoyens américains », précise le texte. La Chine est l’un des derniers pays au monde à appliquer une stricte stratégie zéro Covid.

Elle consiste en plusieurs mesures: confinements dès l’apparition de quelques cas, séparation des personnes testées positives avec le reste de la population, visas délivrés au compte-goutte, quarantaine à l’arrivée sur le territoire ou encore traçage des déplacements. Le ministère chinois de la Santé a fait état mardi de plus de 23.000 nouveaux cas positifs à Shanghai. La quasi-totalité de ses 25 millions d’habitants sont toujours confinés chez eux, avec pour certains des difficultés à récupérer de la nourriture. Un grand nombre de personnes testées positives ont également été placées à l’isolement dans de grands centres de quarantaine installés dans des halls d’exposition ou des structures préfabriquées. La semaine dernière, l’ambassade des Etats-Unis avait déjà indiqué « autoriser » les employés non-essentiels du consulat à quitter Shanghai. Elle avait également estimé que les citoyens américains risquaient d’être confrontés à une « application arbitraire » des restrictions anti-Covid.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes