Les Libyens n’auront pas de présidentielle à Noël

DÉCRYPTAGE – Ce n’est pas encore officiel, mais le report de l’élection est désormais inévitable, la liste des candidats n’étant pas encore connue.

À Tunis

Ils attendaient cette élection avec impatience. Lorsqu’il est allé chercher sa carte d’électeur avec sa mère et sa sœur, Ahmed a fait des selfies devant le bureau de la commission électorale: «On se disait qu’on allait enfin sortir de la crise (depuis 2014, la Libye est divisée en deux autorités rivales et en proie à de multiples affrontements, NDLR).» Las, le trentenaire ne se fait plus d’illusions: «Le vote devait avoir lieu le 24 décembre, mais on ne connaît toujours pas la liste des candidats officiels.» Si le report du scrutin n’a pas été annoncé, il semble aujourd’hui évident.

La loi électorale prévoit une campagne durant au minimum quinze jours. Or, samedi 11 décembre, la Haute Commission nationale électorale (HNEC) a annoncé, dans un communiqué, le report de la publication de la liste définitive des candidats, affirmant qu’elle doit encore «adopter une série de mesures» judiciaires et légales «avant de procéder à la publication de la liste définitive des candidats et le début…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes