Les meilleurs accords spiritueux-fromages de Virginie Dubois-Dhorne, championne du monde des fromagers 2021

A Arras, tout le monde connaît Virginie Dubois-Dhorne qui œuvre avec son époux Jean-Françoisà la cave d’affinage La Finarde. Depuis sa victoire, au championnat du monde des fromagers, en septembre, ses conseils n’en sont devenus que plus précieux, pour des accords classiques ou pas. 

Le genièvre, eau-de-vie de grains de seigle, de maïs et de blé rehausse le goût torréfié et malté d’un vieux-lille, affinage 8 mois. Originaires de la même région, ils développent en cœur des arômes de fumé, de noix de muscade. La puissance de l’alcool prolonge la force du fromage à pâte molle croûte lavée.

Calvados et camembert, voilà un mariage heureux, évident. Ils se donnent de l’étoffe révélant en bouche des notes de paille et de foin, de pomme et de cannelle. Des saveurs intenses que le sucre du calvados atténue pour mieux laisser s’exprimer le fromage à pâte molle croûte naturelle. 

Gin de Mahón de Minorque et queso Mahón-Menorca (pâte pressée non cuite), affinage 1 an, expriment des saveurs très intenses de coriandre, bergamote, poivre noir, soulignées par des notes légèrement citronnées, de sous-bois et d’herbe verte perlée de rosée.

» A LIRE AUSSI : Que servir avec un whisky ? Nos dix meilleurs accords mets-whiskys français

L’accord London gin et brillat-savarin libère des notes d’épices chaudes. S’il est jeune et donc assez doux, le fromage de vache pâte molle et croûte naturelle, se voit sublimé par le spiritueux. Les notes de pin, de fleurs, et de citron vert plus tranchantes compensent la texture grasse du fromage.

Direction Taïwan et son whisky Kavalan King Car, exotique et tout aussi aromatique que le sbrinz de Suisse. Un duo de choc raffiné, évoluant entre pamplemousse, douceur et puissance, générosité et suavité. Le tout twisté par un effet fraîcheur mentholée d’une généreuse longueur épicée, dû au fromage à pâte pressée cuite, 4 ans d’affinage minimum. Un grand moment !

Les notes épicées du whisky écossais The Spice Tree, nuancées de cannelle et gingembre, subliment un charolais pâte molle croûte naturelle, demi-affiné au goût prononcé d’amande et de noisette, relevé par de discrètes notes de citron et orange.

Le single malt écossais Glenmorangie aux fragrances florales, de miel et de vanille dialogue avec les saveurs miellées et intenses du soumaintrain : cette excellente pâte molle et croûte lavée empyreumatique qui rappelle l’herbe fraîchement coupée. 

Un armagnac au goût torréfié et sucré vient jouer avec le côté salin d’un vieux cheddar, à la fois cassant, plein de goût, fruité et puissant, sur des notes de prunes bien mûres. Cette pâte pressée non cuite l’épousera en amplifiant ses notes chaudes et boisées.

Le ron guatémaltèque Zacapa XO répond à la force du stilton, élégante pâte persillée à la texture grasse et épicée, à la puissance équilibrée, aux notes de noix et de bois. Le duo livre des saveurs d’épices torréfiées et boisées, fraîches et crémeuses.

La rédaction vous conseille :
» On a goûté le plus vieux Single Malt du monde
» Glenfiddich 12 ans Triple Oak se met à table
» La minute spiritueuse, un rendez-vous à 40 degrés

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes