les pourparlers patinent entre la Russie et l’Ukraine, au 19e jour de guerre

La quatrième session de pourparlers entre Moscou et Kiev, démarrée lundi matin par visioconférence, puis arrêtée pour «une pause technique», doit reprendre mardi matin.

Les armées russes progressent lentement dans les alentours de Kiev et de Kharkiv, confrontées à une forte résistance des troupes ukrainiennes. Dans ce contexte, les chances de réussite de la quatrième session de pourparlers entre la Russie et l’Ukraine, qui a débuté lundi matin par visioconférence sont ténues, au moins à court terme.

«Nos positions n’ont pas changé: la paix, un cessez-le-feu immédiat, le retrait de toutes les troupes russes, et seulement après cela nous pourrons parler de nos relations de voisinage et de nos différends politiques», a expliqué Mykhaïlo Podoliak, un négociateur et conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky, sur Twitter. Ce dernier, a reconnu lundi que les discussions étaient «difficiles». «Nous devons tenir bon et nous battre pour gagner, pour parvenir à une paix que les Ukrainiens méritent, une paix honnête avec des garanties de sécurité pour notre État, pour notre peuple. Et pour les mettre par écrit lors de négociations», a dit le chef de l’État…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes