Lo vin novel, un joyeux assemblage du Sud-Ouest et la poêlée de coquilles saint-jacques de Christian Constant

Le vin : Domaine le Jonc Blanc – Compair Igor Lo vin Novel 2020

Vin de France – Bergerac
Prix : 10€

Cela fait maintenant de 22 ans qu’Isabelle Carles et Franck Pascal ont troqué leur vie parisienne pour une vie de paysans-vignerons dans le romantique Périgord Pourpre. Et ils ont bien fait ! Tombés sous le charme de ces terres calcaires illuminant les chemins de cailloux blancs baignés d’une lumière si singulière, ils ont voulu perpétuer la magie du lieu en y produisant du vin en biodynamie, le plus simplement du monde. En parallèle, le couple fonde en 2020 un projet commun avec des vignerons bio voisins afin de donner naissance à une nouvelle gamme de vin sous le drôle de nom : Compair Igor, pour «Irréductible Gaulois Obstinément Rebelle». Ce personnage à la bonhommie contagieuse affiche sa joyeuse moustache paysanne sur les bouteilles, comme pour rappeler que le vin est avant tout là pour faire plaisir. Et ce vin novel en est la parfaite démonstration. Une cuvée chantante, réunissant un joyeux assemblage de chenin, sauvignon gris et sémillon faisant danser dans une farandole fruits blancs et fleurs de camomille matricaire à la douce amertume. Une morsure que l’on retrouve en bouche, filant avec une facilité déconcertante vers cette finale croquante aux notes de kumquat. De quoi faire la paire avec ces saint-jacques et endives aux oranges amères pour ouvrir le bal du printemps. 

Disponible en ligne sur unmaxdebio 

La recette : poêlée de coquilles saint-jacques, endives au parfum d’orange amère de Christian Constant

Christian Constant, «le plus occitan des occitans» comme il aime à se décrire, représente fièrement la cuisine du Sud-Ouest à Paris. À 72 ans, ce natif de Montauban, que le grand public a découvert comme juré pendant les cinq premières saisons de l’émission «Top Chef», s’active toujours aux fourneaux de son Café Constant, rue Saint-Dominique. Une «canaille alliée au chic», pourrait résumer ce personnage que l’on appelle avec respect «Monsieur Constant» dans le milieu, propose ici une recette réconfortante de saint-jacques snackées éperonnées par l’amertume de l’endive et l’orange. 

Retrouvez ici les ingrédients à mettre dans votre cabas et l’intégralité de la recette de Poêlée de coquilles saint-jacques, endives au parfum d’orange amère de Christian Constant (réservé aux abonnés)

En dessert, pour finir son verre : riz au lait à l’orange et au safran

Le repas s’achève sur ce crémeux riz au lait élevé par la douce amertume de l’orange qui correspondra très bien à celle qui habille notre cuvée.

Retrouvez ici la recette en accès libre sur le site de Madame Figaro

La rédaction vous conseille : 
» Un vin, une recette : Bressan Schioppettino, un vin prodige du Frioul italien et les noisettes de chevreuil rôties d’Amandine Chaignot
» Un vin, une recette : la vigne de Jean, un gamay rhodanien haute couture et le pastitsio d’Ecaterina Paraschiv
» Un vin, une recette : Skin-contact, le vin orange de Fabien Jouves et la semoule à la fleur d’oranger d’Alexandre Mazzia

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes