Lotus Eletre, un SUV électrique

NOUVEAUTÉ – Propriété du chinois Geely, le constructeur anglais cherche un souffle nouveau avec une familiale silencieuse mais aux accents sportifs.

Les disciples de Colin Chapman, le fondateur de Lotus, s’arrachent les cheveux. Ceux qui ont vénéré la Seven, l’Elite et l’Elan n’en reviennent pas. Question d’époque. Lotus, après les autres constructeurs mais avant Ferrari, cède à son tour à la mode du SUV. Il y a dans ce virage assumé un certain opportunisme. Un moyen de revenir dans le jeu. Baptisé Electre, le SUV en question est un véhicule 100 % électrique. C’est le premier des trois modèles électriques à batterie que Lotus va lancer dans les quatre prochaines années.

S’il est né en Angleterre, le premier SUV de Lotus a bénéficié de l’ingénierie du groupe chinois Geely, propriétaire de Lotus. Portant le nom de code Type 132, ce véhicule, au risque de faire bondir les adeptes de la marque anglaise, n’a rien d’une voiture compacte et légère. Développé autour d’un empattement de 3,02 m, l’Electre mesure 5,10 m, ce qui en fait la Lotus la plus grande l’histoire. Le poids n’est pas encore connu mais vu son gabarit et le fait qu’il embarque une batterie de plus de 100 kWh, on peut difficilement imaginer qu’il pèse moins de 2 200 kilos sur la balance, malgré l’emploi de panneaux de carrosserie en aluminium et d’éléments en fibre de carbone.

Lotus

À défaut d’être un modèle de légèreté, l’Electre sera l’un des SUV les plus puissants du marché. Lotus annonce une puissance cumulée de 600 chevaux. Elle permettra d’atteindre les 100 km/h en moins de 3 secondes et de pousser des pointes de vitesse jusqu’à 260 km/h. Des valeurs qui restent théoriques car la surenchère à laquelle se livrent les constructeurs n’a pas tellement de sens s’agissant d’un véhicule électrique. Dans ce domaine, l’Electre revendique une autonomie de 600 km et surtout une capacité à récupérer 400 km en seulement 20 minutes grâce à une tension de 800 volts et à son chargeur embarqué acceptant 350 kW. De série, ce SUV sera doté d’un chargeur AC de 22 kW.

Lotus

Développé sur la plateforme EPA (Electric Premium Architecture) de Lotus, l’Electre est le premier véhicule véritablement familial de la marque anglaise, si l’on excepte l’Opel Omega Lotus. L’habitacle épuré fait la part belle aux matières nobles et aux matériaux recyclés. Alors que les décors sont en fibres de carbone, la sellerie mixe la toile de laine et les microfibres. Voiture de son époque, l’Electre accueille des lidars pour nous entraîner sur la route de la conduite autonome.

Ce SUV dont les lignes effilées renvoient autant aux dernières réalisations, sera produit en Chine, dans une usine du groupe Geely, à Wuhan.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes