lourde peine pour le mari de l’opposante en exil Svetlana Tikhanovskaïa

RÉCIT – Sergueï Tikhanovski avait tenté de se présenter à l’élection présidentielle en 2019 contre Alexandre Loukachenko.

Correspondant à Moscou

«Une vengeance contre les opposants les plus forts qui n’arrêtera pas notre combat» : l’opposante en exil Svetlana Tikhanovskaïa a réagi avec détermination à l’annonce, mardi, de la condamnation de son mari Sergueï à 18 ans de prison pour «organisation de troubles massifs» et «incitation à la haine dans la société», entre autres motifs. La «vengeance» n’est autre que celle d’Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994, à l’encontre de celui qui, au printemps 2019, était l’un de ses principaux rivaux. Mais Sergueï Tikhanovski, célèbre blogueur âgé aujourd’hui de 43 ans, n’a jamais pu concourir à l’élection présidentielle. Il a été arrêté trois mois avant le scrutin et croupit depuis derrière les barreaux.

C’est son épouse, Svetlana, professeur d’anglais et novice en politique, qui l’a alors remplacé au pied levé. Selon la commission officielle, elle n’a obtenu que 10 % des voix face à Loukachenko, mais le scrutin fut largement considéré comme frauduleux. Un vaste mouvement…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes