L’Ukraine l’arme au pied alors que la Russie masse des troupes à sa frontière

RÉCIT – Depuis fin octobre, Moscou aurait massé 100.000 hommes aux frontières du pays. Les mouvements de troupes russes inquiètent à Washington et dans les capitales européennes.

Envoyée spéciale à Shyrokyne (ligne de front)

Les hommes changent, mais pas les fronts. Sept ans déjà que les militaires ukrainiens se relaient pour garder la ligne de contrôle de Shyrokyne, au bord de la mer d’Azov, dans une région ravagée par la guerre en 2014. Depuis son quartier général, étabIi dans une ancienne colonie de vacances, le général Oleg Gontcharouk et ses hommes surveillent, sur des écrans vidéos, les mouvements de l’ennemi traqués par des caméras. À moins de 2 kilomètres, on les voit aujourd’hui bouger dans les arbres et faire du feu, au bord des tranchées, pour se réchauffer.

De cette station balnéaire, qui, avant la guerre, accueillait 50.000 à 60.000 touristes ukrainiens pendant l’été, il ne reste rien. Ou plutôt que des maisons détruites, éventrées par les tirs de mortier. Des débris mélangés de murs broyés, de meubles cassés, de matelas déchirés. Des parasols en béton abandonnés dans l’herbe, mais qui n’ont pas perdu leurs couleurs vives. Des graffitis: «Le sang des

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes