«Ma maison, mon commerce, j’ai vu toute ma vie disparaître en un instant»

VU D’AILLEURS – El País s’est rendu dans cette région dévastée par un phénomène naturel inédit qui a fait plus de 90 victimes dans six États des États-Unis.

Par Iker Seisdedos (El País)

À Mayfield (Kentucky)

Après la tornade, le calme est revenu. Mayfield s’est réveillé ce dimanche sous un magnifique soleil d’hiver, comme si la nature cachait derrière son dos la main avec laquelle elle a frappé pendant la nuit de vendredi à samedi cette bourgade de 10.000 habitants de l’extrême ouest du Kentucky, dans un déchaînement de fureur. Il s’agit de l’épicentre de la vague historique de 30 tornades qui a ravagé les zones rurales de six États du centre et du sud des États-Unis et provoqué la mort de 90 personnes.

Mais les preuves de la destruction sont bien là : le panneau de la Croix-Rouge replié sur lui-même, un drapeau des États-Unis droit sur un amoncellement de métal qui fut un jour une camionnette, une maison individuelle que le vent a littéralement poussée jusqu’au milieu de la route, cette Chevrolet des années cinquante couleur vert pomme qui défie la gravité parmi les décombres d’un garage… et une usine de bougies entièrement rasée qui est…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes