Mercedes E 300 de break, la familiale longue distance

ESSAI – Unique en son genre, ce modèle hybride rechargeable diesel multiplie les atouts.

Près de 900 km avec un plein de gazole, une autonomie électrique de 56 km, une consommation homologuée à 1,3 l/100 km, ce qui équivaut à des émissions de CO2 de 35 g/km, et une vignette Crit’Air 1: la fiche technique de cette Mercedes donne un aperçu de l’étendue de son répertoire. Sans équivalent sur le marché, ce break sait presque tout faire. La firme à l’étoile est, en effet, le seul acteur du marché à commercialiser des véhicules hybrides rechargeables diesels. La Classe E 300 de associe un 4-cylindres 2 litres diesel de 194 ch à une machine électrique de 122 ch installée dans la boîte de vitesses automatique à 9 rapports. Ce break de 4,94 m de long et de 2,15 tonnes délivre ses 306 ch sans virulence.

Une grande sobriété

La batterie ampute le coffre de 160 litres. S. Reisser

Même en tendant l’oreille, on peine à croire qu’il s’alimente au diesel. L’insonorisation et le confort sont remarquables. Les kilomètres défilent comme dans un TGV. Les accélérations et les reprises sont du niveau d’une GT (0 à 100 km/h en 6 secondes). Sur un tour de France de 3 000 km, le système vraiment intelligent nous a permis d’en parcourir 30 % sans émission. La consommation n’a pas excédé 5,8 litres et, en rechargeant tous les jours, nous avons pu traverser les agglomérations en électrique. Le principal handicap de ce break de grande facture provient du volume du coffre amputé de 160 litres (480 l) et de l’imposant coffrage entravant le plancher lorsque la banquette arrière est rabattue. Destinée aux gros rouleurs, la E 300 de est facturée à partir de 68 550 euros.

L’habitacle de la Mercedes Classe E break. Mercedes-Benz AG – Global Communications Mercedes-Benz Cars & Vans/Daimler AG

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes