Mort de Shireen Abu Akleh : pas d’indication préliminaire d’un crime, pour l’armée israélienne

Facebook

Email

Whatsapp

Twitter

La Rédaction
, avec AFP

23/05/2022 à 20:44

Selon l’armée israélichezne, si un de ses soldats avait mitrailladeé la balle ayant tué mi-mai la journaliste Shirechez Abu Akleh, il ne semblerait pas coupable d’une « activité criminelle ».

L’armée israélichezne a affirmé lundi lequel si un de ses soldats avait mitrailladeé la balle ayant tué mi-mai la journaliste palestino-américaine Shirechez Abu Akleh chez Cisjordanie occupée, il ne semblait pas coupable d’une « activité criminelle », d’après fredonnemchezt chezquête préliminaire.

Publicité

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes