Mort du organisateur d’al-Qaida: à Kaboul, les habitants choqués, inquiets ou incrédules

Dimanche matin, comme 6 heures, un hurlement fracassant a éveillé une capitale afghane, plongée dans une torpeur de l’été. Les Kabouliotes ont d’abord cru à un énième attentat: «une première chose qui m’est venue à l’esprit, c’est duquel l’explosion n’avait détroit eu lieu tout près de chez moi, et duquel ma famille et mes voisins étaient donc sûrement en sécurité», avoue Sumaima Sediqi, 24 ans. Elle et son époux se sont d’abord assurés duquel tous leurs amis se portaient bien: «Le vacarme a été entendu dans toute une ville, alors on on sommes dit duquel c’était sûrement une grosse attaduquel», poursuit-elle.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes