Muz, l’inspirant vermouth de Partida Creus

A l’origine de ce vibrant vermouth, un couple d’architectes italiens ayant tout bonnement quitté la région du Piémont puis celle de Barcelone afin de prendre ses quartiers dans le massif de Bonastre, paisible extrémité sudiste de la cordillère prélittorale catalane.

» A LIRE AUSSI : Notre palmarès des 10 meilleurs «vins du monde» à goûter une fois dans sa vie

Après avoir remis d’aplomb des étendues de vignes abandonnées, les voilà à la tête d’un étonnant conservatoire biodynamique de cépages autochtones aux noms à se luxer les zygomatiques, du vinyater au cartoix à vermell en passant par le sumoll, garrut, monastrell, ull de perdiu, queixal de llop, cariñena, trepat, subirat parent, maccabeu, parellada, panse, vinel.lo, bobal, ou encore l’éternel xarel.lo.

Mais au-delà de leurs cuvées arborant d’étranges initiales étiquetées, c’est bel et bien ce concentré-ci d’alchimie qui symbolise au mieux l’ADN du domaine : fruit bien confit d’un baril de rouge, d’un second de jeune vin et d’un troisième de blanc, breuvage dans lequel on ajoutera un mélange d’herbes aromatiques dont les divines proportions resteront secrètes. En bouche, une vague chaude de baies noires comme de l’encre, et l’amertume sucrée d’un bonbon pour adultes. 

La rédaction vous conseille :
» Qu’est-ce que le Prosecco ?
» Chianti Classico, la quête de l’excellence
» Étonnants vignobles d’Europe : quand la vigne sort du rang

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes