Ne devenons pas des «esclaves du format de la série», plaide Cate Blanchett

L’actrice et productrice de 52 ans, qui a notamment remporté deux Oscars et de trois Golden Globes, a affirmé à Valence être inquiète de l’émergence d’un modèle créatif unique.

L’actrice australienne Cate Blanchett a défendu samedi le cinéma, confronté à la domination des plateformes de streaming et des séries dopées par la pandémie, s’inquiétant de l’émergence d’un modèle créatif unique. «Les monopoles sont désastreux et dangereux», a-t-elle déclaré samedi à Valence (est de l’Espagne), où elle devait recevoir en soirée le prix Goya international décerné par l’Académie espagnole du cinéma. «Nous devons faire en sorte de continuer à développer de bons projets» sans «devenir des esclaves du format de la série», a-t-elle plaidé.

Cate Blanchett -qui a joué dans le récent succès de la plateforme de streaming Netflix «Don’t Look Up»- a évoqué la qualité de telles productions mais juge qu’il serait «négligeant» de ne pas réfléchir aux conséquences de cette nouvelle donne du marché. L’actrice et productrice de 52 ans, qui a notamment remporté deux Oscars et de trois Golden Globes, n’a jamais hésité à s’engager pour des causes telles que le féminisme, l’écologie et le mouvement #MeToo.

A lire :Cate Blanchett aura le César d’honneur 2022

Avant de se rendre à Valence pour le grand gala du cinéma espagnol, Blanchett est passée par Madrid pour commencer à travailler sur le prochain film du cinéaste espagnol Pedro Almodóvar. Selon le magazine de cinéma Variety, l’Australienne tiendra non seulement le rôle vedette dans ce qui est le premier long-métrage en anglais d’Almodovar, mais va aussi le coproduire. Il s’agira d’une adaptation du livre de nouvelles de l’Américaine Lucía Berlín, «Manuel à l’usage des femmes de ménage». «Je connais Pedro depuis 20 ans et cela fait longtemps que nous parlons de la possibilité de travailler sur un projet», a encore confié Cate Blanchett.

Toute reproduction interdite

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes