Nicolas Aznavour, au nom du père

REPORTAGE – À la tête de la Fondation Aznavour, le dernier fils de l’artiste disparu il y a trois ans multiplie les initiatives humanitaires, sociales et culturelles pour venir en aide aux Arméniens, notamment aux victimes de la «guerre de 44 jours» contre l’Azerbaïdjan. Homme discret et rare, il a accepté de recevoir Le Figaro Magazine en Arménie, où il vit désormais.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes