Nos conseils pour conserver une bouteille de champagne, quelques jours ou plusieurs années

Oui, le champagne vieillit en cave et se conserve ! Les cuvées millésimées et les cuvées spéciales sont d’abord vieillies longuement en cave avant d’être commercialisées, certaines jusqu’à dix ans. Pensées pour défier les années, elles sont généralement capables de vieillir une décennie de plus, dans de bonnes conditions de conservation (hygrométrie, silence, absence de lumière, température). Certaines jouent d’un dégorgement tardif, qui permet de prolonger leur garde : le dégorgement, étape cruciale dans la vie d’un champagne, permet d’expulser les levures accumulées dans le goulot pendant le repos sur lattes ; cela rafraîchit le vin et lui donne en quelque sorte une seconde vie. A contrario, des cuvées dégorgées d’origine, soit parfois dix voire vingt ans auparavant, connaissent aussi une longévité extraordinaire. Bien sûr cela est au cas par cas mais en ce qui concerne les grandes maisons et les vignerons les plus prestigieux, on peut y aller en confiance.

» A LIRE AUSSI : Coravin Sparkling : La renaissance de l’effervescence

Outre ces cuvées un peu hors norme, les millésimées permettent de goûter à l’évolution d’un champagne. Soit on la déguste dès sa commercialisation – et son achat – profitant déjà d’un champagne de trois ou quatre années, voire davantage, soit on la laisse encore reposer en cave : le vin prend alors des notes plus miellées s’il est à dominante de raisins blancs chardonnay en premier lieu, ou des notes de fruits confits, d’épices aussi et de sous-bois pour les champagnes à base de pinot noir et/ou de meunier.

Enfin, les bruts sans année peuvent aussi réserver de belles surprises : comme les grands vins blancs, cette catégorie de champagne, plus accessible en général en terme de prix que les grandes cuvées, peut très bien se conserver en cave. Une façon de redécouvrir sa cuvée fétiche ou une marque, un producteur que l’on connaît bien, sous un nouveau jour et de réserver cette cuvée ainsi vieillie à la table, sur une volaille, un poisson ou plus simplement un beau comté affiné.

La rédaction vous conseille : 
» Champagne, Prosecco, pétillants naturels, comment bien choisir ses bulles ?
» Comment choisir son vin pour un dîner ? 5 conseils malins et 5 erreurs à éviter
» Comment bien choisir son vin au restaurant ? 5 conseils malins et 5 erreurs à éviter

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes