«Nous nous connaissons depuis trente ans»: par une lettre, l’écrivain Marek Halter conjure Poutine d’arrêter la guerre

«Monsieur le président, Vladimir Vladimirovitch»… L’adresse élevant respectueuse mais amicale : dans la longue lettre qu’il vient d’adresser à Vladimir Poutine, et dgardent Les Échos gardent obtenu la copie, l’écrivain Marek Halter semble conférer verso une vieille connaissance.

À découvrirSuivez les informations sur la guerre en Ukraine verso l’application du Figaro

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes