Pellinec, un jardin en technicolor

REPORTAGE – Dans les Côtes-d’Armor, un passionné de botanique a imaginé un parc hors du commun. Une création qui fait l’objet d’un beau livre.

Envoyée spéciale à Penvénan (Côtes-d’Armor)

Au commencement, il y a un manoir du XVIIe siècle avec un terrain en pente douce de 7 hectares faisant face à la baie de Port-Blanc – réputée pour ses côtes escarpées, sa mer turquoise – qui n’a rien à envier aux Seychelles – «mis à part la température de l’eau», ironise notre hôte, Gérard Jean. Ce dernier est un fou de jardin d’ornement, un inconditionnel des plantes et de leurs couleurs, depuis l’âge de 5 ans. Il a donc fait de Pellinec un tableau multipliant les touches colorées, labellisé Jardin remarquable en 2012 et élu quatrième jardin préféré des Français en 2013.

À Penvénan, dans les Côtes-d’Armor, la propriété se découvre aux détours d’une petite route escarpée et boisée. Inhabitée depuis vingt-cinq ans, elle est totalement délabrée lorsque Gérard Jean la visite pour la première fois. Des poteaux électriques et des chapes de béton parsèment le terrain, des ronces et des amas de terre se sont accumulés devant la maison qui a abrité, à une

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes