Périscope N° 57 : Gare à la Chine!

LETTRE EXCLUSIVE ABONNÉS – Un regard à 360° sur la scène internationale, par Philippe Gélie.

Nous avons montré lundi 11 octobre dans Le Figaro l’importance des révélations contenues dans le rapport de l’IRSEM (le think-tank du ministère des Armées) sur «Les opérations d’influence chinoises». Mais cette somme de 646 pages, résultat d’un travail de deux ans mené par Paul Charon et Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, contient encore une mine d’informations qui méritent d’être portées à la connaissance d’un public averti.

Le livre de Xi Jinping, «La gouvernance de la Chine», exposé à la conférence de l’ONU sur la biodiversité à Kunming en Chine le 11 octobre. DAVID STANWAY / REUTERS
Gare à la Chine !

Machiavel. L’entrisme chinois, qui a d’abord profité de l’ouverture des sociétés occidentales, s’est durci à mesure qu’il était dévoilé. Pékin est passé du désir de «séduire et subjuguer» à la volonté d’«infiltrer et contraindre». Les auteurs qualifient cette évolution de «russianisation»: la Chine assume désormais son rôle d’adversaire et de perturbateur de l’ordre mondial à dominante occidentale. Elle serait ainsi dans un «moment machiavélien», substituant aux vertus de Confucius (bonté, science et courage) la maxime de Machiavel: «Il est plus sûr d’être craint que d’être

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes