peu vaccinée, très durement touchée, la Russie envisage un passe sanitaire

L’objectif est d’atteindre un taux de couverture vaccinale de 80 % en juin 2022. Mais cet objectif lointain paraît ambitieux.

De notre correspondant à Moscou

Les masques négligemment portés, voire carrément délaissés ces derniers mois, ont refait leur apparition dans les transports publics et les magasins. L’heure est grave, même si la majorité des Russes naviguent toujours entre fatalisme et scepticisme. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Réajustés récemment à la hausse après voir été longtemps minimisés, ils montrent que la Russie – 146 millions d’habitants – est l’un des pays les plus sévèrement touchés au monde par le Covid-19. Dimanche, 1211 morts et 38.420 cas de contamination supplémentaires ont été enregistrés en 24 heures dans le pays (contre + 798 décès et + 18.985 nouveaux cas, d’un jour sur l’autre, début septembre dernier).

Selon les chiffres du gouvernement, le bilan à l’échelle national dépasserait les 235.000 morts. Rostat, l’agence nationale des statistiques, qui a une définition plus large des morts du Covid, faisait état fin août de plus de 400.000 morts. Des données de toute évidence inférieures

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes