pourquoi l’armée russe se retourne vers l’Est

DÉCRYPTAGE – Alors que ses troupes marquent le pas autour de plusieurs grandes villes d’Ukraine, l’état-major russe a annoncé vendredi son intention de se concentrer sur «la libération du Donbass».

La Russie cherche-t-elle une porte de sortie «honorable» ? Dans un communiqué diffusé vendredi, l’armée russe se félicite d’avoir achevé la «première phase de l’opération» en Ukraine et annonce vouloir «concentrer le gros des efforts sur l’objectif principal : la libération du Donbass». Une déclaration méliorative qui contraste avec les difficultés rencontrées sur le terrain. Vladimir avait pourtant fixé la barre plus haut au moment de lancer l’invasion : «démilitariser» et «dénazifier» tout le pays, et faire tomber le gouvernement de Zelensky. Or ce dernier est toujours en place et l’Ukraine, aidée par l’Occident, conserve des capacités militaires. De quoi ce revirement est-il le signe ?

«Les Russes ont d’abord voulu mettre l’accent sur la ‘dénazification’ et sur un changement de régime. Puis ils ont insisté sur l’encerclement des villes. Mais l’armée n’a pas été accueillie en libératrice et la résistance ukrainienne ne s’est pas effondrée», résume Joseph Henrotin, rédacteur…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes