Prendre une bouffée d’air et de nature dans le jardin du Musée Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt

La poésie d’un jardin japonais aux portes de Paris, la quintessence du «French design» au Mobilier national, deux sorties à ne pas manquer cette semaine.

Quatre hectares de bonheur vert: un fabuleux voyage aux portes de Paris. Fasciné par les rondeurs et la poésie du jardin japonais, Albert Kahn installe dès 1910 un parc dit «à scènes», à l’entrée de Boulogne. Ravins, rivières, nivellements de terrain… sa passion pour l’art horticole pousse le banquier à réaliser une œuvre végétale, encore vivante aujourd’hui. Après plus de six ans de fermeture, le site rouvre en même temps que le musée, invitant à un fabuleux voyage au bout de la ligne 10 du métro.

En déambulant dans le parc, en symbiose avec l’étonnante architecture de Kengo Kuma, on se laisse guider par le dédale de chemins, le pont laqué rouge, les petits cours d’eau. Albert Kahn s’était inspiré de son tour du monde pour traduire cette diversité végétale. On passe ainsi du jardin à la française au cottage anglais et à la forêt vosgienne, évoquant le paysage natal de l’Alsacien. Conifères, cèdres de l’Atlas, épicéas du Colorado, arbres fruitiers et roseraie nous font tourner la tête en…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes