Quel est le champagne le plus apprécié au monde ?

L’histoire officielle de la maison Louis Roederer ne date pas d’hier. Elle remonte, en effet, à 1776, lorsque l’Alsacien Nicolas Schreder fonde un négoce qu’il transmettra par la suite à son neveu,  Louis Roederer en 1883. C’est ce dernier, esthète et entrepreneur, qui prend le parti visionnaire d’enrichir son vignoble, de forger un style, un esprit et un goût singuliers qui voyageront jusqu’aux États-Unis et même en Russie, à la table du Tsar Alexandre II qui aura une cuvée de prestige lui étant dédiée, baptisée en 1876 sous le nom de «Cristal». 

L’indépendance et la famille : les rançons de la gloire

La maison Louis Roederer, dirigée par la famille Rouzaud – représentée par Frédéric Rouzaud, 7e génération de la lignée – est aujourd’hui l’une des rares à être restée familiale et indépendante depuis sa création à la fin du XVIIIe siècle. Elle possède son propre vignoble de 242 hectares – cultivé depuis 20 ans en bio – ce qui la rend libre et autonome. 

» À LIRE AUSSI : Vin et innovation : entre agroforesterie et économie circulaire, quel sera le champagne de demain ?

Alors que la maison – exportatrice de plus de 3 millions de bouteilles chaque année – a récemment dévoilé une cuvée Cristal 2014 ainsi que « Collection 242 » (un nouveau brut sans année), elle vient par ailleurs d’être nominée pour la troisième année consécutive «World’s Most Admired Champagne Brand» (marque de champagne la plus admirée du monde) par le magazine britannique Drinks International, fondé en 1972 et exclusivement consacré au marché mondial des spiritueux, vins et bières. Un titre délivré par des professionnels du secteur dont des sommeliers, des cavistes, des journalistes ou encore des importateurs qui ont porté leur vote en se basant sur trois critères clés : la qualité perçue des vins et de leur élaboration, la communication, le packaging et marketing et enfin, la désidérabilité et l’admiration que suscite la marque. 

Un résultat salué par Giles Fallowfield, journaliste spécialisé en champagne pour qui «Louis Roederer, qui a figuré dans le classement des cinq marques préférées de notre jury quatre ans sur les cinq dernières années, est la première maison champenoise à être en tête trois fois de suite. Cette consécration n’est pas un hasard et résulte de beaucoup de travail, d’une recherche perpétuelle de qualité tant dans la vigne que dans la vinification». De son côté, Frédéric Rouzaud, PDG de Louis Roederer se félicite de ce prix, «une source de grande fierté et de joie pour notre maison et tous nos collaborateurs. Une distinction qui vient récompenser l’engagement des membres de notre famille depuis plus de deux siècles et qui nous encourage à poursuivre ce chemin vers une viticulture familiale dont l’objectif est de préserver la biodiversité et de rechercher des saveurs et des expressions toujours plus éclatantes dans nos raisins et nos vins». Santé ! 

» Moët Hennessy Accélération vers le futur
» Des arbres dans les vignes de Champagne
» En Champagne, Canard-Duchêne s’engage pour les forêts françaises

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes