Quelles différences entre champagnes et crémants ?

Comment les différencier ? Quelles sont leurs principales différences ? Car tout ce qui mousse n’a pas forcément les mêmes origines ou secrets de fabrication… My Vitibox, la box vin 100% labellisee du coffret vin et de l’idee cadeau vin, en partenariatat avec Prodegustation, n°1 des cours œnologie à travers la degustation vin vous aide à ne pas vous laisser tromper par les bulles.

Il est vrai qu’avec leurs fines bulles et leur robe scintillante, il est complexe de différencier le champagne et le crémant au premier coup d’œil. Pourtant, ils proviennent de régions bien distinctes. Le champagne doit son nom à la région où il est élaboré. Situé dans le nord-est de la France, proche de Paris, les étiquettes autorisées à porter le nom de «Champagne» sont embouteillées dans un rayon de 100 kms. Cultivé par les Romains dès 400 après J. C., les vignobles d’aujourd’hui s’étendent sur 76 000 hectares et 319 villages. Quant au crémant, sa production est dispersée sur 7 régions viticoles françaises : l’Alsace, Bordeaux, la Bourgogne, le Jura, le Languedoc-Roussillon, la Loire et enfin la Savoie. 
Si leur goût se révèle très proche, il y a bel et bien une raison: le crémant est produit en suivant la «méthode champenoise», les vignerons reproduisent en effet le même procédé utilisé en Champagne. Cependant cette méthode a pris le nom de «méthode traditionnelle» car «la méthode champenoise» est exclusivement réservée à l’appellation champenoise.
Petite piqûre de rappel, pour élaborer du champagne : le vigneron commence par le pressurage, il presse manuellement le raisin. Puis à lieu la fermentation durant une quinzaine de jours ou le raisin est mis en cuve à une température constante de 18-20°C. La clarification sert ensuite à se débarrasser des levures ou autres particules solides qui altèrent le goût du vin. Le vigneron réalise ensuite l’assemblage démontrant la vraie «signature» de sa cuvée. Le résultat est embouteillé, additionné de sucres et de levures afin de transformer le vin en vin effervescent. Le tirage amène à «la prise de mousse». 
Pourquoi le goût n’est-il pas identique si le processus d’élaboration est le même ? C’est essentiellement car la méthode de vinification reste plus complexe en Champagne étant donné que le temps d’élevage est plus long. Pour un crémant, il est compris entre 9 et 12 mois contrairement au champagne qui nécessite un élevage minimum de 12 mois.  
Néanmoins, la différence la plus flagrante est présente dans les raisins. Le champagne est obligatoirement issu d’un des trois cépages champenois : chardonnay, pinot meunier et pinot noir. Pour le crémant, on compte un nombre de cépages autorisés bien plus large. Par exemple, on trouvera majoritairement du riesling dans les crémants d’Alsace ou du cabernet-franc pour les crémants produits dans la région bordelaise. 
Avec vos amis, tentez de déguster ces deux vins à l’aveugle pour connaître les experts de votre équipe !  

Vous souhaitez faire une degustation vin et en apprendre davantage sur les différents climats des terroirs viticoles français ? Des formations vin à Paris, Lyon, Marseille et dans 24 autres villes de France sont organisés par Prodegustation et sont accessibles pour tous les niveaux, des amateurs aux plus perfectionnés. Votre objectif est plutôt de devenir un professionnel du vin ? Passez le WSET. Vous retrouverez le WSET Paris, lui aussi proposé par Prodegustation. Pour un cadeau original, découvrez tous nos abonnement vin. Recevez chaque mois un coffret vin à domicile exclusivement composé de vins bios proposés par My Vitibox.

Contenu conçu et proposé par
My Vitibibox.
La rédaction du Figaro n’a pas participé à la réalisation de cet article.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes