Range Rover, l’art de se renouveler

NOUVEAUTÉ – Attendue au tournant, la cinquième génération de l’aristocrate des SUV évolue plus qu’il n’y paraît. Il sera le premier véhicule 100 % électrique de la marque en 2024.

On avait fini par le croire immortel. Il l’est d’une certaine manière puisque si la génération actuelle aura joué les prolongations (près de dix ans), le Range Rover a passé le cap de la cinquantaine en 2020. Le cinquième opus, dans les concessions au printemps 2022, modernise le concept originel sans en trahir l’image. Toujours aussi Range, le nouveau modèle change tout sans rien abandonner. Les lignes sont toujours reconnaissables entre mille, mais les galbes sont épurés et arrondis et les poignées de portes se rétractent pour améliorer l’aérodynamique qui signe ici un record avec un Cx de 0,30.

Range Rover

Conçu sur la nouvelle plateforme MLA-Flex composée à 80 % d’aluminium, le SUV anglais s’allonge de 52 mm et propose toujours deux versions d’empattement, la longue (5 252 mm) pouvant accueillir, c’est une première, sept personnes sur trois rangées. En fonction des niveaux de finition et des options, le constructeur anglais propose également des versions 4 ou 5 places.

C’est en suivant ce colosse que l’on distingue la principale évolution: le bandeau lumineux horizontal se prolonge verticalement à chaque extrémité de la poupe. Les capacités de franchissement progressent encore et s’appuient sur les six modes du système Terrain Response tandis que les qualités dynamiques s’appuient sur les quatre roues directrices et des barres antiroulis actives. Le confort repose sur une suspension pneumatique et le Dynamic Response Pro.

Réduction du niveau sonore

Range Rover

L’habitacle, toujours aussi raffiné, suit la tendance à l’épuration. À part la climatisation, toutes les fonctions sont accessibles depuis l’écran central rapporté de 13,7 pouces. Les ingénieurs assurent avoir réduit le niveau sonore de 24 %. On ne devrait ainsi pas beaucoup entendre les six-cylindres essence (P360 et P400) et diesel (D250, D300 et D350) à hybridation légère MHEV (48 volts) proposés lors du lancement avec le P530 animé par un V8 biturbo à essence. Chez nous, les deux versions hybrides rechargeables à moteur six-cylindres en ligne P404e et P510e devraient assurer l’essentiel des ventes. Grâce à une batterie de grande capacité (38,2 kWh), l’autonomie électrique avoisine les 100 km, ce qui devrait garantir des émissions de CO2 inférieures à 30 g/km.

Range Rover

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes