récemment libéré après avoir été condamné par erreur à 43 ans de prison, un ex-détenu américain témoigne

VU D’AILLEURS – Kevin Strickland a été reconnu coupable en 1979 d’un triple meurtre qu’il n’a pas commis. C’est l’une des plus longues erreurs de justice de l’histoire américaine.

Par Amanda Mars, El País

Il est difficile de se mettre dans la peau de Kevin Strickland quand lui-même s’y sent si mal. Le 26 avril 1978, alors qu’il avait 18 ans, la police a frappé à sa porte pour lui poser des questions sur un triple homicide commis la veille, dont il n’avait entendu parler qu’aux actualités. Ce matin-là, il s’apprêtait à s’occuper seul pour la première fois de sa fille de six semaines pendant que sa mère, sa petite amie de l’époque, se rendait chez le médecin. La jeune femme sortait lorsque les agents sont arrivés. Kevin ne s’est jamais occupé de sa fille. Il a été condamné à la prison à vie à la suite d’un procès plein de failles. La semaine dernière, 43 ans plus tard, il a été disculpé après l’une des plus longues peines purgées suite à une erreur judiciaire dans l’histoire des États-Unis.

Il a 62 ans. Il se déplace en fauteuil roulant et l’agitation urbaine l’étourdit. Le 2 décembre, lorsqu’il répond à El País, il est sorti depuis neuf jours, mais nous raconte qu’il…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes