Retrait américain d’Afghanistan: quelles conséquences stratégiques?

ANALYSE – Les alliés de l’Amérique observent avec inquiétude l’érosion de sa dissuasion. Ils anticipent une résurgence de la mouvance djihadiste et redoutent un passage à l’acte de Moscou ou Pékin.

Après le départ chaotique, fin août, des troupes américaines déployées pendant vingt ans en Afghanistan, un ordre nouveau se profile.

Quelles leçons pour les États-Unis et leurs alliés?

Démocrates et républicains, même combat! Pour ceux qui en doutaient encore, le retrait américain d’Afghanistan a prouvé à quel point le changement de priorité stratégique vers l’Indo-Pacifique fait l’objet, aux États-Unis, d’une parfaite continuité entre les trois dernières administrations. Amorcé par Barack Obama, le «pivot asiatique» a été accéléré par Donald Trump et confirmé par Joe Biden. Au niveau militaire, l’échec afghan a eu la peau de la «doctrine Powell», qui promettait la victoire grâce à la supériorité technique et à une puissance militaire écrasante, avec zéro mort côté américain. «Cet échec est un changement océanique pour les États-Unis, car il révèle une profonde carence militaire des armées. C’est aussi tout le modèle américain de la démocratie, des libertés humaines et des valeurs fondamentales qui a été humilié», estime l’écrivain américain…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes