Rolls-Royce Ghost, un monde à part

ESSAI – La «baby Rolls» vient d’opérer une véritable révolution technologique. Pour toujours plus de luxe et de volupté, mais en se gardant de toute ostentation.

Lancée il y a une douzaine d’années, la Ghost a plus que rempli sa mission puisque, tout en devenant le modèle le plus vendu de l’histoire de la marque, elle a considérablement dépoussiéré l’image en allant chercher une clientèle plus jeune. Alors que la Phantom, vaisseau amiral de la gamme, ne s’apprécie qu’avec un chauffeur, depuis les places arrière, la Ghost se veut, elle, une Rolls-Royce à conduire. C’est d’ailleurs essentiellement derrière le volant que l’on mesure l’apport de cette dernière mouture.

Enes Kucevic

Alors que le modèle était jusqu’ici construit sur une base de BMW Série 7, la déclinaison 2021 devient authentiquement Rolls-Royce, avec une nouvelle structure en aluminium maison, plus légère et plus rigide, complétée par quatre roues motrices et directrices. Pour faire bonne mesure, la nouvelle suspension pneumatique devient prédictive, lisant la chaussée devant la voiture grâce à des caméras. Un souci d’anticipation que partage la boîte automatique, renseignée par le GPS sur le profil de la route à venir.

La tête dans les étoiles

Enes Kucevic

Au volant, on est sidéré par la facilité avec laquelle ce mastodonte de près de 2,5 tonnes se manie, même à bon rythme, sur un parcours sinueux. Regorgeant de couple et d’une discrétion étonnante, le gros V12 biturbo participe à l’impression de force tranquille et au sentiment de sérénité qui sont les marqueurs de la conduite d’une Rolls-Royce. Dans la forme, si la ligne de l’auto a été épurée pour répondre au «rejet des expressions superficielles de richesse» voulu par la clientèle, la Ghost conserve tous les attributs d’une limousine d’exception. À commencer par ses portes antagonistes dont l’ouverture et la fermeture sont maintenant électriques.

Le luxe et la volupté ont bien sûr un prix, plus de 400 000 euros, si l’on inclut quelques options, tel ce spectaculaire ciel de toit étoilé, et l’inévitable malus.

Fiche technique

Moteur: V12 biturbo, 6 749 cm3, 571 ch, 850 Nm

Transmission: Intégrale, boîte auto. 8 rapports

Dimensions: L. 5,55, l. 1,98, h. 1,57 m

Consommation: 15,2 l/100 km

Émissions CO2: 347 g/km

Poids: 2 490 kg

Vitesse: 250 km/h

Prix: à partir de 305 000 €

Rolls-Royce

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes