Rushdie poignardé : L’agresseur présumé était revenu «changé» du Liban

Facebook

Email

Whatsapp

Twitter

La Rédaction
, avec AFP

16/08/2022 à 12:30

L’agresseur présumé de l’écrivain Salman Rushdie était revenu « changé » et davantage religieux d’un voyage en 2018 au Liban, pays d’origine de sa famille, a affirmé sa mère au site internet du Daily Mail.

Hadi Matar , un Américain de 24 ans inculpé de « tentative de meurtre et invasion » pour avoir poignardé l’auteur des « Versets sataniques » Salman Rushdie , vendredi dans l’est de l’État de New York, vivait avec sa mère à Fairview (New Jersey) sur la rive opposée de la rivière Hudson par rapport à Manhattan. Silvana Fardos, qui vit aux États-Unis depuis 26 ans, a indiqué au site que son fils était allé au Liban en 2018 pour rendre visite à son père. Les parents, tous deux Libanais chiites, avaient divorcé en 2004.

Publicité

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes