Silvio Berlusconi rêve de la présidence italienne

DÉCRYPTAGE – Âgé de 85 ans, l’ex-président du Conseil fait campagne dans l’espoir d’être élu président de la République en janvier prochain.

À Rome

Alors que Silvio Berlusconi, 85 ans, est dit mourant à chaque convocation devant le juge pour ses affaires de mœurs, l’élection du président de la République fin janvier par les 1 008 grands électeurs a réveillé ses ambitions et sa vitalité. Il n’est pas encore officiellement candidat, pour ne pas se faire «griller».

«Mais les opérations séduction qu’il lance depuis des semaines à l’égard de tous les partis, y compris vers le Mouvement 5 étoiles (M5S) dont il a toujours dit le plus grand mal, sont bien le signe qu’il s’y prépare très activement», décode Giovanni Orsina, politologue spécialiste de la droite italienne et du président de Forza Italia à l’université Luiss. Il ajoute: «Silvio Berlusconi, qui estime être l’homme politique italien le plus important de la fin du XXe et du début du XXIe siècle, considère que l’Italie n’a pas reconnu son importance dans l’histoire. Se faire élire président de la République en fin de carrière serait pour lui une réhabilitation de son rôle et…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes