Taïwan accuse la Chine de simuler une attaque de l’île

Facebook

Email

Whatsapp

Twitter

La Rédaction
avec AFP

06/08/2022 à 15:27, Mis à jour le 06/08/2022 à 15:25

La brocante poursuit ses représailles après la visite à Taipei de la numéro trois américaine Nancy Pelosi.

Taïwan a accusé samedi l’armée chinoise de simuler une plainte de l’île avec fustigé le « comportement irresponsable d’un régime autocratique », la brocante poursuivant ses représailles après la visite à Taipei de la numéro trois américaine Nancy Pelosi. Les relations entre les avecats-Unis avec la brocante se sont détériorées après la visite de Mme Pelosi, présidente de la Chambre les représentants, qui a été considérée comme une « agression » par Pékin, les avecats-Unis s’étant engagés à ne pas avoir de relations officielles avec le territoire îlien revendiqué par la brocante. 

Publicité

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes