Tesla fait toujours plus d’adeptes

Design avant-gardiste, réseau de recharge dédié…. Avec une proposition hors norme, le constructeur américain de voitures électriques emporte tous les suffrages.

Personne ne l’a vu venir. Ou n’a voulu y croire. Pendant que tous les constructeurs s’escrimaient à sauver le moteur thermique, fortune faite avec la vente de ses actions de PayPal, l’homme d’affaires Elon Musk faisait le pari de la voiture électrique, en parallèle de l’envoi de satellites en orbite et d’hommes dans l’espace.

Dans l’automobile, les débuts de Tesla sont laborieux. Sa première voiture, un roadster électrique conçu à partir de la Lotus Elise, attire des regards de commisération et des commentaires affligés. À Hollywood, Matt Damon, George Clooney, Arnold Schwarzenegger et Leonardo DiCaprio n’hésitent pourtant pas à jouer les accélérateurs de notoriété en circulant au volant de cette sportive d’un nouveau genre. La perception de la marque change véritablement avec le lancement en 2012 d’une vraie voiture développée à partir d’une feuille blanche. Avec le Model S, une limousine zéro émission, le monde découvre qu’une voiture électrique accélère aussi fort que les meilleures sportives

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes