Trois présidents américains dans le piège ukrainien

RÉCIT – Barack Obama a négligé la menace russe, Donald Trump a essayé de tirer profit de son soutien à Kiev et Joe Biden se retrouve confronté à une guerre en Europe. Trois facettes de l’échec persistant de la Maison-Blanche face à Vladimir Poutine.

Correspondant à Washington

L’Ukraine est venue déjouer les projets géopolitiques de trois présidents américains successifs. Barack Obama, Donald Trump et Joe Biden avaient tous décidé que l’Europe n’était plus leur priorité. La guerre froide était terminée et les États-Unis devaient consacrer leurs ressources ailleurs. Tous trois ont vu l’Ukraine les y ramener.

Chacun a réagi différemment. Obama en gardant prudemment ses distances, Trump en tentant d’en tirer personnellement profit et Biden en s’efforçant vainement de ne pas s’y laisser entraîner.

Depuis le début de l’offensive russe, les critiques rétrospectives ont commencé à Washington. Dans le cas de l’Ukraine, elles sont aussi contradictoires. Les uns estiment qu’une aide massive américaine à ce pays aurait pu dissuader la Russie d’attaquer. Les autres considèrent que c’est l’ingérence américaine qui a conduit à l’agression russe.

«La question de savoir si d’autres politiques auraient pu conduire le Kremlin à revoir ses calculs reste ouverte…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes