un Collioure blanc et la brandade de haddock d’Éric Frechon

Le vin : Domaine Traginer – Collioure blanc 2016 

Collioure – Roussillon
Prix : 23,90 €

Le long de Côte Vermeille, le domaine Traginer a su dompter le soleil de plomb, tempéré par les effluves marines de la Méditerranée pour mettre cette merveille en bouteille. Ce Collioure blanc, c’est un puissant chœur de cépages sudistes révélés par les schistes. Grenache blanc, grenache gris et vermentino livrent une douce mélopée de coings mûrs, d’essence de résineux et de feuilles de figuier, rythmée par une divine morsure saline. Le corps synthétise les 18 mois d’élevage en fût et la patine des cinq ans en bouteille en une matière onctueuse, appuyée par des notes grillées qui résonneront avec la gamme fumée de cette brandade.

Disponible en ligne sur vins-etonnants 

La recette de brandade de haddock d’Éric Frechon 

Eric Fréchon a su se hisser parmi les plus grands chefs de la scène culinaire très prisée de Paris. Récompensé de l’ultime titre de Meilleur Ouvrier de France en 1993 lorsqu’il officie à l’hôtel de Crillon, il rejoint ensuite le Bristol à la table d’exception Epicure aujourd’hui auréolée de 3 étoiles au guide Michelin. Un parcours incroyable bâti par la force de son ambition qui l’a poussé à rejoindre le monde de l’excellence culinaire très jeune. Cuisinier émérite, au talent époustouflant, le chef reste pourtant très discret et humble. Il promeut avant tout une cuisine de partage, tout simplement au service des produits. Tout comme cette recette de brandade déconcertante de simplicité, où la plus classique morue est troquée pour du haddock au délicat fumé. De quoi réparer les plus mauvais souvenirs de cantine ! «La brandade de haddock est une recette facile, peu coûteuse, mais en même temps originale grâce au côté fumé très intéressant du poisson (le haddock est une préparation salée et fumée d’aiglefin, NDLR). C’est aussi un plat idéal à partager». 

Retrouvez ici les ingrédients à mettre dans votre cabas et l’intégralité de la recette de brandade de haddock d’Éric Frechon (réservée aux abonnés)

En dessert, pour finir son verre : La recette de la poire amande de Jessica Préalpato

Cette version de la tarte amandine aux poires pour honorer la saison du noble fruit et savourer jusqu’à la dernière gorgée ce collioure blanc qui, loin d’avoir dit son dernier mot, s’ouvre maintenant sur un boisé gourmand et un fondu vanillé.

Retrouvez ici les ingrédients à mettre dans votre cabas et l’intégralité de la recette de la poire amande de Jessica Préalpato (réservée aux abonnés)

La rédaction vous conseille : 

» Un vin, une recette : un blanc d’Alsace fougueux et le gratin de céleri-rave, poire et ricotta sèche d’Alexia Duchêne
» Un vin, une recette : un Côtes-du-Rhône ensoleillé et la côte de bœuf sauce au poivre d’Hugo Desnoyer
» Un vin, une recette : un rouge espagnol et le feuilleté au jambon de Nicolas Verot

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes