Un excellent cru national pour les Namurois (Namur)

À Herstal, Émilie Ntwa Elonga a décroché son deuxième titre national d’affilée.

FFBJ – Carlos FERREIRA

En décrochant 18 podiums dont deux titres nationaux, les Namurois ont magnifiquement bouclé 2021 lors des championnats de Belgique

Après 18 mois à attendre que les compétitions officielles reprennent, les jeunes judokas namurois (U15/U18/U21) n’ont pas manqué l’occasion de s’illustrer le week-end dernier. De retour à Herstal trois semaines après s’être qualifiés pour la phase finale des championnats de Belgique, ils sont ainsi 18 à terminer l’année sur le podium national. Débrief.

1 Deux championnes de Belgique Des 33 judokas namurois encore en lice pour le titre national, Gabrielle Bouvier (U18/+70 kg) et Émilie Ntwa Elonga (U21/+78 kg) sont les deux seules à avoir remporté l’or sur les tapis de « La Préalle ».

Déjà championnes provinciales et régionales un peu plus tôt cette saison, les deux athlètes, respectivement affiliées à Sambreville et à Jambes, ont réalisé le parcours sans faute afin de s’offrir un deuxième sacre national d’affilée. À noter que sept autres judokas namurois – à savoir Victoria Sibille (U18/-48 kg), Marielle Bouvier (U18/-70 kg), Elliott Raymond (U15/-50 kg), Ozias Banyamoli (U15/+66 kg), Gabriel Hamelrijck (U18/-46 kg), Amsar Dzhamaldinov (U18/-55 kg) et Olivier Delefortrie (U21/-90 kg) – ne sont pas passés loin de l’or puisqu’ils n’ont été battus qu’en finale de la compétition.

2 Toujours plus de médaillés Mais si les jeunes judokas namurois ont décroché trois titres de moins qu’en 2020, ils sont toutefois plus nombreux à être montés sur le podium national. Alors qu’ils étaient 11 à dérocher une médaille en 2019 et 16 en 2020, pas moins de 18 jeunes combattants ont quitté Herstal avec une breloque autour du cou. Signe que le judo et la formation des jeunes se portent bien dans le Namurois.

3 Trois clubs comme fers de lance Dernier constat des championnats de Belgique U15/U18/U21 de cette année: trois clubs continuent de mener la danse dans la province. Il s’agit du Gishi Jambes, qui a vu huit de ses compétiteurs être médaillés ce week-end, mais aussi du J.C. Sambreville, récompensé par cinq fois, et de l’Inter Gembloux Wavre, représenté à quatre reprises sur le podium national. Reste le Sen No Sen Andenne dont le junior Simon Leclercq (+100 kg), en bronze dimanche, a offert la 18e et dernière médaille de la compétition au judo namurois.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes