un rouge espagnol et le feuilleté au jambon de Nicolas Verot

Le vin: López de Heredia – Viña Tondonia Rouge Reserva 2008

Rioja – Espagne 
Prix : 32,90 €

Le long de la rive droite de l’Ebre, plus puissant fleuve espagnol, s’étend le spectaculaire vignoble de Tondonia. Ici sont façonnés parmi les plus grands vins de la Rioja, avec patience et minutie. Après un long élevage de 6 ans en barrique et 2 ans en bouteille, le vin s’offre avec un tempérament épicé et torréfié, contrasté par une douceur vanillée. La cuvée composée à majorité de tempranillo et complétée par du garnacha dévoile ensuite un fruit riche et concentré. La bouche, ample, est ponctuée de fins tannins et forme un mariage heureux avec la richesse beurrée de ce feuilleté friand.

Disponible en ligne sur vinatis

» A LIRE AUSSI : Un vin, une recette : Ormes de Pez, un Saint-Estèphe de velours et les lasagnes de Cyril Lignac

La recette : le feuilleté au jambon de Nicolas Verot

Pour Nicolas Verot, la charcuterie est avant tout une affaire de famille. Baigné depuis petit dans cet univers, rejoindre l’entreprise familiale s’imposait comme une évidence. Aujourd’hui, il s’attache à perpétuer le métier qu’on lui a transmis avec plaisir et amour du goût. «Le feuilleté au jambon est un produit très ancien en charcuterie. Chacun a sa recette. Il était tombé en désuétude, mais fait son grand retour ! Sans doute pour son côté régressif et gourmand à la fois. Ce n’est certes pas une star comme le pâté croûte, mais un produit de l’ombre, qui a la saveur de l’enfance. Un plat simple et idéal pour se faire plaisir. Chez Verot, son succès auprès des clients est une vraie satisfaction. Quand les températures chutent, les gens adorent».

Retrouvez ici les ingrédients à mettre dans votre cabas et l’intégralité de la recette de feuilleté au jambon de Nicolas Verot (réservée aux abonnés)

En dessert, pour finir son verre : Une crème légère et gourmande aromatisée au café

Pour éveiller nos papilles après ce plat, une crème au café et à la cannelle dont les notes torréfiées se confondront à celles du vin, pour conclure cette ode gourmande avec douceur.

Retrouvez ici la recette en accès libre sur le site de Madame Figaro

La rédaction vous conseille: 
» Un vin, une recette : une mondeuse éclatante du domaine Giachino et les gnocchi au beurre de sauge de Simone Zanoni
» Un vin, une recette : une pure roussanne des Alpilles et les champignons à la grecque d’Emmanuel Renaut, chef du restaurant Flocons de sel et 3 étoiles au guide Michelin
» Un vin, une recette : un vin blanc de Savoie cristallin et la viennoise de volaille aux herbes d’Yves Camdeborde, inventeur de la bistronomie

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes