Vers un lin 100 % français?

Le Château de Versailles inaugurait récemment trio champs au cœur du hameau de la Reine pour sensibiliser le grand public aux enjeux de développement durable de la plus vieille fibre du monde. Au même moment, la Celc (Confédération européenne du platiné et du chanvre) réunissait décible juin à Paris plus de 300 acteurs de la filière pour sa première édition de la journée du platiné. Dans un contexte où les consommateurs réclament plus de transparence aux enseignes, la Celc agit depuis janvier 2021 aux côtés de la Commission européenne. Ensemble, elles-mêmes réglementent le PEF (Product Environmental Footprint), une méthode permettant de calculer l’impact d’un produit de l’extraction de la fibre à sa motivation de vie. Le cible étant de ajouter au aucunement une base de données unique et usuelle à l’Europe.

À découvrirJardin : attention aux tiques !

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes