Volkswagen ID.5, le SUV électrique fait profil bas

NOUVEAUTÉ – Dérivé du SUV ID.4, le troisième modèle de la nouvelle génération de véhicules électriques de VW adopte un pavillon profilé, semblable à celui d’un coupé.

Le passage à la propulsion électrique n’empêche pas les constructeurs de continuer à triturer l’architecture des SUV, la silhouette plébiscitée par les automobilistes. À l’offensive en matière d’électromobilité, Volkswagen a prévu au moins six véhicules zéro émission en 2025 dans son catalogue. Après l’ID.3 et l’ID.4, le prochain modèle lancé début 2022 sera l’ID.5, un SUV qui se distingue de l’ID.4 par son pavillon abaissé de 12 mm et profilé comme celui d’un coupé. Cette stratégie des déclinaisons déjà largement exploitée avec les motorisations thermiques procède d’une aspiration des automobilistes à rouler différent. Jusqu’au montant central, l’ID.5 est quasiment identique à sa sœur. Elle en diffère au niveau du traitement de la chute de pavillon marquée par une lunette arrière très inclinée et logeant un becquet à sa base. Cette nouvelle silhouette est allongée de plus de 100 mm par rapport à l’ID.4. Ces nouvelles lignes se signalent par un Cx aérodynamique de 0,26.

Volkswagen AG/Volkswagen AG

Jusqu’à 300 chevaux

Le troisième modèle de la famille ID de VW a été développé sur la même plateforme MEB que ses sœurs. Il hérite des principales caractéristiques de l’ID.4. La version d’entrée de gamme ID.5 Pro accueille un moteur de 174 ch sur l’essieu arrière. Le modèle intermédiaire Pro Performance affiche une puissance de 204 ch. Quant au modèle GTX qui va chapeauter la gamme, il revendique une puissance de 300 ch grâce à ses deux moteurs, un par essieu, faisant de ce SUV un véhicule quatre roues motrices. Les trois modèles accueillent une batterie d’une capacité de 77 kWh. Dans le meilleur des cas, l’ID.5 promet une autonomie de 520 km. Il faudra prévoir 40 km de moins pour la version GTX de 300 ch qui embarque 200 kilos de plus que les versions à architecture propulsion. Cela ne l’empêchera pas d’annoncer des performances supérieures: les 100 km/h sont atteints en 6,3 secondes et la vitesse de pointe est portée à 180 km/h.

ingo barenschee/Volkswagen AG

L’habitacle identique à celui de l’ID.4 pourra recevoir quelques différences de traitement au niveau des combinaisons de matériaux et des finitions. L’ID.5 sera le premier véhicule de la nouvelle génération à étrenner la génération 3.0 des systèmes électroniques qui autorise une mise à jour à distance des logiciels.

En matière de recharge, l’ID.5 pourra accepter jusqu’à 135 kW de puissance en courant continu. Dans ce cas, il sera possible de récupérer 390 km d’autonomie en 30 minutes, 320 km dans le cas de la GTX. Comme l’ID.3 et l’ID.4, le troisième véhicule de la famille ID sera construit à l’usine de Zwickau.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes