«Vu d’Ailleurs» N°67 – Brexit : la colère des pêcheurs français

LETTRE EXCLUSIVE ABONNÉS – La revue de presse européenne, par Édouard de Mareschal.

Chers abonnés,

Le feu couve dans les ports des Hauts-de-France. Jeudi, lors des assises de la Pêche à Saint-Pol-de-Léon (Finistère), la ministre de la Mer a déclenché la colère des pêcheurs en annonçant un plan d’indemnisation à destination de ceux qui n’obtiendraient pas leur licence pour accéder aux eaux britanniques. La déclaration d’Annick Girardin tranchait avec le ton martial employé début novembre par le gouvernement sur le dossier. Il était alors question de couper l’électricité aux îles anglo-normandes, d’instaurer un contrôle douanier et sanitaire drastique sur tous les produits britanniques débarqués, voire d’interdire les ports français aux Anglais. Autant de menaces finalement restées lettre morte ; trois semaines plus tard, Emmanuel Macron a beau assurer que «la France ne cédera rien», les pêcheurs normands et bretons ont plutôt l’impression qu’elle s’apprête à capituler.

Les Britanniques semblent inflexibles et délivrent les autorisations au compte-gouttes aux pêcheurs français

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes